Actualités

L'eau en bouteille "en question"

19 mai 2018



Les eaux de réseau ou en bouteilles ne se valent pas car minérales ou de source, filtrés ou du robinet : laquelle boire?

Peut-on boire de l'eau les yeux fermés ?

La Chambre syndicale des Eaux Minérales a fait réaliser en 2017 une gigantesque étude, menée par le laboratoire du CNRS de Bordeaux, doté d’outils d’analyse parmi les plus performants, mesurant un seuil allant jusqu’au nano gramme (ng = 0.000000001 g), ce qui peut être rassurant a priori.

Préalable essentiel :

  • l’eau minérale doit garantir certains minéraux et ceci de manière stable ; elle n'est jamais traitée et ne répondraient pas aux critères de potabilité de l’eau du robinet (ex certaines contiennent plus de fluor que ce qui est permis dans l’eau du robinet – 1.5mg/l autorisé pour l’eau potable…regardez ce que contient votre eau minérale).
  • l'eau de source en revanche doit répondre aux critères de potabilité de votre eau de robinet. Elle peut provenir de diverses sources et de ce fait n'a aucune constante minérale.

L'étude portait sur 40 marques d’eaux minérales ou de source ; la recherche contrôlait 300 molécules tels que hormones, pesticides et polluants émergents ( non encore listé mais issus de l’intervention humaine sur la nature). 13 000 analyses ont été réalisées sur de l’eau déjà embouteillé telle que vous la trouvez dans le commerce.

Ces eaux ont été déclarées :

  • 100% conformes à la règlementation
  • 99.7% ont été déclarées marquant  l'« absence de molécules recherchées ».
  • Sur certaines eaux cependant des traces résiduelles de pesticides, de l’ordre de nano grammes, majoritairement 10 x inférieur au seuil admis pour les aliments bio…de l’eau plus que bio ? On ne sait sur lesquelles ces traces ont été trouvées… Ce qui peut chagriner toutefois est que cette étude a été commandée et payée par les exploitants eux-mêmes.

Qui tient les "cordons de la bourse"?

Il faut savoir que le marché de l’eau en France est détenu par 3 mastodontes de l’agro-alimentation :

  • Neptune,
  • Nestlé Waters
  • Danone

On sait qu’ils pillent nos nappes phréatiques puisque la presse locale des Vosges par exemple (et les JT nationaux) se sont ému de l’état catastrophique des réserves naturelles de Vittel (voir notre actu du 3/4/18 sur https://www.facebook.com/pg/monteiletschuster/posts/?ref=page_internal)

Les ventes sont en crise en France même si le marché représente 2 milliards d’€ de chiffre d’affaire par an. Les français sont champions de l’eau en bouteille mais ils reviennent à l’eau du robinet. L’eau minérale représente 4.5 milliards de litres en 2016 contre 3.8 milliards/l d’eau de source.

L’eau du robinet coute en moyenne 0.03€/litre contre 0.14€/l pour l’eau de source et 0.35€/l pour l’eau minérale.

Ne pas oublier le cout de la pollution qu’occasionne le transport de l’eau et ensuite son recyclage , lorsqu'elles sont recyclées…il y a encore de la marge car on peut aussi les consigner (exemple l’Allemagne et une chaine de magasin bio qui a remis l’eau en bouteille verre). Les carafes filtrantes sont une alternative également mais il faut veiller à l’état sanitaire du filtre et changer régulièrement l’eau qui stagne dans le fond de la carafe.

L’eau du robinet est délivrée de qualité potable et pour cela subit une batterie de tests avant d’arriver chez vous (54 paramètres) ; si on n’aime pas son gout, il faut penser « purificateur » sous évier plutôt que transporter de l’eau en bouteilles dont il faut ensuite éliminer les récipients vides.

Il en existe pour tous les budgets à partir de 80€ chez www.monteil-et-schuster. / Springlife   et Purificateur  par exemple.

 

Carte de la qualité de l’eau - Découvrez la qualité de l’eau du robinet de votre Commune

http://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/eaux/article/qualite-de-l-eau-potable

(Sources : Chambre Syndicale des Eaux Minérales Naturelles - Dimitri Mendes-France 18/12/2017 /Site Maieute – Sain & Naturel – http://www.asiaconnection.asia - UFC Que choisir)